Mathilde Reichler

copyright HorsPortée 2010
Metteur en scène et musicologue, Mathilde Reichler s'intéresse plus particulièrement à l'opéra russe au 19ème siècle.

 

Metteur en scène et musicologue, Mathilde Reichler s’est formée à l’Université de Genève où elle a été assistante pendant plusieurs années. Elle enseigne actuellement l’analyse musicale à la Haute Ecole de Musique de Lausanne, ainsi que la dramaturgie de l’opéra au sein du certificat de formation continue en Dramaturgie de l’Université de Lausanne. Boursière du FNRS, elle travaille à une thèse sur l’opéra russe du 19ème siècle et ses échos dans la théorie musicale au 20ème siècle.

Depuis 2001, elle signe en outre de nombreuses mises en scène, dont Orphée aux Enfers (Offenbach), Gardénal et vinaigrette et Gare d’Enal avec la compagnie de quat’sous, Moskva, Tcheriomouchki (Chostakovitch) au Casino Théâtre de Genève, Le Chapeau de Paille d’Italie (Nino Rota) au Bâtiment des Forces Motrices et Le Mariage de Moussorgski/Voronov, d’après Gogol, donné en création mondiale aux Jardins Musicaux (Cernier) et à la Bâtie-Festival de Genève. Dernièrement, elle monte un spectacle dans le cadre des événements mis en place par la Ville de Genève pour le tricentenaire de Jean-Jacques Rousseau: Le Devin [loin] du village, spectacle coproduit par le collectif HorsPortée, dont elle est membre fondatrice, l’ensemble Lunaisiens, l’Ensemble baroque de Limoges et la Fondation Royaumont.

Mathilde Reichler a été l’assistante d’Alain Maratrat sur Le Voyage à Reims (Rossini) et L’Amour des trois oranges (Prokofiev) au Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg. Elle est également boursière de la Musiktheater Akademie (Allemagne), et donne régulièrement des conférences dans diverses institutions de Suisse romande.

Fichiers